Hypnose Caen

HYPNOSEà CAEN

L'hypnose, qu'est ce que c'est ?

L'hypnose est une technique permettant d'entrer en contact avec l'inconscient afin de trouver en soi les ressources nécessaires pour traiter un problème en particulier ou simplement atteindre un mieux-être.


L'hypnothérapeute sert seulement de guide car c'est la personne elle-même qui se soigne, elle seule sait ce qui est bon pour elle.

L'hypnose est un état modifié de conscience qu’on appelle l’état de transe hypnotique. L'objectif de la thérapie par l'hypnose est d'arriver à "endormir" le conscient afin de pouvoir accéder directement à l'inconscient. L'état de conscience hypnotique c’est-à-dire la transe, est un processus naturel dans lequel nous nous trouvons spontanément plusieurs fois par jour. Ces moments de transe spontanée sont brefs et l’on peut en sortir immédiatement. Voici quelques exemples de situations de transe spontanée dans la vie quotidienne :

- Conduire sur un trajet connu et se rendre compte d’être déjà arrivé à un endroit sans avoir eu conscience d’une partie du trajet

- Écouter quelqu’un parler et partir dans ses pensées

- Être totalement concentré sur une activité particulière (lecture, couture, jardinage, …) et ne pas voir le temps passer

- Être « dans la lune »

- Toutes les situations où notre esprit s’échappe de la réalité du quotidien et dans lesquelles nous perdons la notion du temps

Il existe donc plusieurs profondeurs d'hypnose : l'hypnose légère (comme citée dans l'exemple précédent), l'hypnose moyenne et l'hypnose profonde, qui sont des formes amplifiées de la transe et plus stables que la transe spontanée. C'est à partir du stade d'hypnose moyenne que l'on va pouvoir travailler sur l'inconscient. Plus l’hypnose est profonde, plus le travail réalisé pendant la transe est efficace.

En hypnose, l’attention est focalisée sur des images et donc sur notre imagination. Grâce à notre imagination, nous sommes capables de recréer un monde intérieur. Milton Erickson, emploie le terme « imaginaire » comme équivalent du terme « inconscient » et considère l’inconscient comme un lieu où l’on peut trouver les solutions à nos problèmes.

Beaucoup de personnes ont des a priori sur l'hypnose voire même en ont peur car elles craignent de perdre le contrôle. Cela est souvent dû à une mauvaise image de la discipline véhiculée par l'hypnose de spectacle qui n'a rien à voir avec l'hypnose à visée thérapeutique. Contrairement à ce que ces spectacles laissent penser, il ne peut pas y avoir de perte de contrôle ou de prise de pouvoir d’une personne sur une autre en hypnose. 

En effet, lors d'une séance d'hypnose thérapeutique, l'inconscient ne fera que ce qui est bon pour lui. Dans le cas contraire, le conscient de la personne sous hypnose pourra reprendre le contrôle à tout moment et interrompre la séance.

On retrouve différents types d'hypnose. L'hypnose holistique que je pratique est un des derniers courants à avoir vu le jour et fait une synthèse des autres méthodes (hypnose Ericksonienne, Nouvelle Hypnose, Hypnose humaniste, ...). L'intérêt de l'hypnose holistique est qu'elle considère la personne dans sa globalité. L'idée étant que certains problèmes doivent être traités dans un premier temps afin de pouvoir traités d'autres problèmes qui en seraient la conséquence.

L'hypnose, pour qui et pourquoi ? 

L'hypnose s'adresse à tous et peut être utilisée pour apaiser, soulager, traiter de nombreux maux tels que les douleurs chroniques, les addictions (tabac, alcool, drogues, jeux, etc.), les phobies, le stress, les angoisses, le mal-être, les problèmes cutanées, les troubles alimentaires, les tics et les TOCs, les allergies, et bien d'autres choses encore. L'hypnothérapie peut même être parfois utilisée comme méthode d'anesthésie. 

Quelle que soit la problématique de la personne, l’hypnose permet d’atteindre un mieux-être. En ce sens, elle peut aussi être utilisée comme une technique de développement personnel.

Suis-je réceptif à l'hypnose ? 

Tout le monde peut être réceptif à l'hypnose à condition d'avoir une réelle intention, motivation pour régler son problème. L’hypnose nécessite un lâcher-prise. Les conditions pour atteindre ce lâcher-prise sont :

     - que la personne soit réellement prête à régler son problème

     - qu’une relation de confiance s’établisse avec le thérapeute

Si ces deux conditions sont réunies, alors il s'agira pour la personne de se laisser guider par le thérapeute. L'hypnothérapeute sert seulement de guide car c'est la personne elle-même qui se soigne, elle seule sait ce qui est bon pour elle.

 

Si une personne n’arrive pas à atteindre ce lâcher-prise, c’est que le conscient garde le contrôle. Cela signifie que cette personne n’est pas prête (le plus souvent d'une manière inconsciente) à régler son problème.

Comment se passe une séance d'hypnose ? 

Une séance d'hypnose se décompose comme ceci : tout d'abord une phase de relaxation de la personne puis une phase dite d'induction qui permet à la personne d'atteindre l'état de conscience recherché à savoir l'état hypnotique, appelé aussi état de transe hypnotique. Une fois cet état atteint, le thérapeute  fera alors appel à l'imagination de la personne et pourra utiliser suggestions et métaphores spécifiques selon la problématique.

L'hypnose, quelle éthique ?

La démarche de l'hypnose est différente d'une approche médicale impliquant un diagnostic et un traitement. Le praticien ne se substitue pas aux différents professionnels de santé que peut consulter le patient. Ses pratiques interviennent en complémentarité avec l'objectif de l'atteinte d'un mieux-être.

J'ai effectué ma formation auprès de l'Ecole d'Hypnose Holistique Evolution.

Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à me contacter :